Est-ce que tu cherches un mentor ? Tu es au bon endroit !

L’association des étudiant.e.s déplômé.e.s. en éducation a lancé son programme de mentorat en septembre 2020. Tu peux consulter les biographies des mentors ci-dessous pour choisir la personne avec qui tu as le plus d’affinités. Ensuite, tu n’as qu’à envoyer un courriel à cette personne pour te présenter et organiser votre première rencontre. Il est prévu que ton mentor te rencontrera deux fois par mois pour répondre à des questions et partager son expérience.

Si tu as des questions au sujet du programme de mentorat, tu peux contacter une des deux administratrices Natalie Sadowski nsado072@uottawa.ca ou Jacquelyn Wingrove jwing036@uottawa. Merci !

Virginie Abat-Roy

Virginie Abat-Roy est originaire de la ville de Québec. Elle parle le français et l’anglais et est titulaire d’une maîtrise en éducation. Elle enseigne aux élèves suspendus ou renvoyés de la région d’Ottawa avec un chien d’assistance formé pour le milieu scolaire appelée Toulouse. Virginie poursuit son doctorat depuis les trois dernières années. Sa recherche porte sur l’expérience des Canadiens vivant avec un handicap ayant un chien d’assistance, plus particulièrement au regard des obstacles à l’accessibilité. Ses intérêts de recherche portent sur les processus d’inclusion et d’exclusion, l’accessibilité et les approches innovantes. Elle est intéressée à partager des astuces et offrir des conseils pour favoriser le succès des nouveaux étudiants à la faculté.

Pour contacter Virginie : vabat032@uottawa.ca

Shelina Adatia 

Shelina Adatia (elle) est une candidate au doctorat de première génération, dans la concentration Société, culture et littératies. Native de la ville d’Ottawa, elle parle couramment l’anglais, le français et le gujarati. Shelina est une ancienne enseignante de français langue seconde (FLS) qui s’intéresse maintenant à l’étude de l’inclusion des apprenants en immersion française qui démontrent des profils linguistiques et culturels diversifiés (LCD). Depuis son arrive à la Faculté d’éducation, Shelina a bénéficié du soutien de mentors dévoués, alors elle aimerait rendre la pareil en aidant de nouveaux étudiants diplômés. Durant ses temps libres, Shelina aime échanger avec ses neveux sur FaceTime, cuisiner des muffins aux bananes et au chocolat, consulter Twitter, et écouter des rythmes de Bollywood.    

Pour contacter Shelina : sadat028@uottawa.ca

Capacité maximale atteinte pour Shelina.

Olivier Alfieri

Olivier Alfieri est actuellement étudiant au doctorat à la Faculté d’Éducation où il réalise une recherche dans le champs de la formation à distance. Il est titulaire d’un Master 2 MFEG parcours « ingénieur en e-formation » avec l’Université de Rennes 1 et d’un Master en langues et lettres françaises et romanes avec l’Université catholique de Louvain-la-Neuve. Ses travaux de recherche portent sur les processus de changement des pratiques professionnelles au sein de la formation à distance, dans le contexte de l’enseignement supérieur. Assistant d’enseignement à la Faculté d’Éducation, il accompagne des professeurs dans leurs pratiques professionnelles d’enseignement en ligne. Fort d’une expérience de plus de 10 ans en éducation et en formation, il a dirigé et coordonné la mise en œuvre de programmes et de ressources en matière d’éducation. Son profil professionnel hybride conjugue deux fortes expertises : l’ingénierie pédagogique des dispositifs de formation en ligne et hybride axée les technologies multimédias et la réalisation de cours en ligne et de ressources pédagogiques en mode « agile » .

Pour contacter Olivier : oalfi088@uottawa.ca

Fatemeh Anvari

Fatemeh Anvari est une étudiante diplômée qui a complété son baccalauréat en littérature anglaise et a travaillé pendant deux ans comme enseignante de langue anglaise en Iran. Elle s’intéresse à l’éducation spécialisée, et plus particulièrement, à l’étude du handicap. Elle est inscrite au programme de maîtrise ès arts en éducation, examinant l’expérience de personnes impliquées dans l’éducation d’enfants atteints du syndrome de Down. Elle agit comme rédactrice au sein de l’équipe de la Revue de l’éducation, et comme représentante de son programme d’études pour l’Association des étudiant.e.s diplômé.e.s. en éducation (AÉDÉ). Elle est déterminée à soutenir les nouveaux étudiant.e.s pour qu’ils.elles aient une meilleure expérience à la faculté d’éducation.

Pour contacter Fatemeh : fanva009@uottawa.ca

Amanda Battistuzzi

Amanda est spécialisée en français en tant qu’enseignante en langue seconde qui prend du temps hors de la salle de classe pour compléter sa maîtrise en éducation. Dans son poste précédent, comme recruteure universitaire, elle a offert du soutien à plusieurs étudiants désirant cheminer vers les études postsecondaires. Originaire du sud de l’Ontario, elle a bien apprécié découvrir la ville d’Ottawa jusqu’à maintenant. Ses intérêts de recherche incluent le développement et la formation des enseignants du programme de base de français en Ontario. En tant que mentor, elle espère partager son expérience pour aider les autres à démarrer leurs études supérieures du bon pied !

Pour contacter Amanda : abatt062@uottawa.ca

 Athourina David

Athourina David a grandi à Ottawa et a obtenu son baccalauréat en sciences biomédicales à l’Université d’Ottawa. Elle termine maintenant ses études supérieures dans le programme de psychologie du counseling (M.A.). Ses intérêts de recherche comprennent les cultures minoritaires et les processus psychothérapeutiques. Elle connaît bien la ville ainsi que l’université, et elle a hâte de soutenir les étudiants de la Faculté d’éducation.

Pour contacter Athourina : adawo058@uottawa.ca

Capacité maximale atteinte pour Athourina.

Catherine Déri

Catherine Déri est née à Montréal, Québec et parle couramment le français et l’anglais. Récemment, elle a pris sa retraite de l’Armée canadienne, après y avoir travaillé à temps plein pendant 25 ans. Elle a complété une M.Ed avec la faculté d’éducation et s’affaire maintenant à ses études doctorales depuis trois ans. Son sujet de thèse porte sur l’apprentissage social au sein de groupe d’étudiants aux cycles supérieurs en période de rédaction académique. Elle est intéressée à partager des trucs et des astuces avec les nouveaux étudiants gradués pour rehausser leur expérience à la faculté d’éducation.

Pour contacter Catherine : cderi055@uottawa.ca

Rachel Grant

Rachel Grant entame sa cinquième année en tant que candidate au doctorat. Elle agit également à titre de professeure adjointe à temps partiel à la faculté d’éducation. Après avoir complété son BScN dans sa province d’origine, la Colombie-Britannique, elle a déménagé à Toronto pour entamer une maîtrise en sciences infirmières. Elle a travaillé comme assistante de recherche pour l’Université de Toronto et l’Université d’Ottawa à la faculté de médecine avant de débuter ses études doctorales. Rachel est intéressée à soutenir les étudiants diplômés – surtout ceux étant nouveaux dans le domaine de l’éducation – à naviguer à travers leur expérience à la faculté d’éducation.

Pour contacter Rachel : rgran058@uottawa.ca 

Marthe Foka

Marthe Foka est née dans la ville aux sept collines, au cœur de la capitale camerounaise. Peu après son arrivée au Canada, elle a entamé son parcours à l’université d’Ottawa, un parcours riche en expériences, en découvertes et en apprentissages. Aujourd’hui à sa 3e année de doctorat, elle a eu de nombreuses occasions d’accompagner avec joie et dévouement de nouveaux étudiants à la faculté. Elle a agi pendant les dernières années comme mentor avec l’association METHIC-EDU pour plus d’une centaine d’étudiants autant au B. ED qu’aux études supérieures. De son vécu et de ses expériences, elle a acquis une grande intelligence culturelle et adaptative, et a une bonne connaissance des différents services offerts par la faculté et l’université, ainsi que des enjeux auxquels peut faire face un nouvel étudiant diplômé. Marthe s’intéresse, dans ses travaux de recherche, au rôle du capital social et des réseaux sociaux dans l’accès à l’emploi, principalement pour l’accès au rôle de direction d’école. Dans ses travaux, elle a eu l’occasion d’approfondir la réflexion sur ce qu’un mentor et des amis peuvent apporter dans la réussite sur le plan professionnel, ce qu’elle a su réinvestir adéquatement dans le mentorat académique. Elle dispose donc d’un bagage riche de connaissances et d’expériences, pour naviguer avec toi tes premiers pas à la faculté d’éducation. Au plaisir de te rencontrer!

Pour contacter Marthe: mmafo045@uottawa.ca

Janelle Fournier

Bonjour ! Je m’appelle Janelle Fournier (elle) et je viens de commencer ma troisième année du doctorat. Je suis une ancienne enseignante de sciences et de mathématiques au palier secondaire. Je suis très passionnée à inciter les élèves d’une diversité de genres à s’engager dans des domaines liés aux STIM. Mon objectif est de trouver des moyens d’aider le personnel enseignant à faire participer leurs élèves à des activités STIM (mais plus particulièrement en ingénierie). Sur un plan personnel, j’aime l’océan, en particulier les requins, et j’aime éduquer les gens sur la conservation des océans. Un de mes passe-temps préférés est la natation. J’ai hâte d’apprendre à vous connaître et de vous appuyer pendant votre aventure d’études supérieures !

Pour contacter Janelle : jfour055@uottawa.ca

Laurence Kangne Djuidje

Laurence est d’origine camerounaise mais se reconnaît dans plusieurs cultures. Pour cause, sa passion, c’est de voyager et d’apprendre des autres. Spécialiste de la gestion des déchets ménagers en France, par le passé, c’est après avoir été coopérante volontaire au Cameroun, en tant que conseillère en activité jeunesse et après avoir participée au programme officiel de langue française du CMEC (Conseil des Ministres de l’Éducation du Canada) que Laurence a décidé de changer de carrière et de poursuivre son rêve : investir dans la nouvelle génération au moyen de l’éducation (De la pure folie, dit-elle avoir entendu!). Et, puisque changer de carrière sous-entend changer de formation, Laurence a complété avec brio une maîtrise en éducation (M.Éd, option mémoire). Elle poursuit en outre son parcours académique comme doctorante dans le même domaine à l’Université d’Ottawa. Si on lui avait alors dit que de gestionnaire des camions de collecte d’ordures ménagères à Lyon, elle serait rendue là, “J’aurais certainement ri aux éclats ». Il y a eu de l’anxiété, des larmes…mais Laurence y est arrivée en surmontant un défi à la fois, une session à la fois et en étant bien entourée. À son tour, elle ne saurait qu’être disponible pour échanger avec toi, partager des astuces ou simplement être présente pour toi. 

Pour contacter Laurence : lkang037@uottawa.ca

Natalie Sadowski 

Natalie Sadowski (ille) est en deuxième année du programme de doctorat et elle est une femme fière de s’identifier queer. Elle parle couramment l’anglais et le polonais. Elle a débuté sa carrière en enseignant la chimie avant de transférer vers la formation informelle. Sa thèse porte sur les centres de sciences et les musées, dont elle peut vous parler sans relâche. Quand elle n’est pas en train de regarder des reprises de la série télévisée Arthur, ou de réapprendre à crocheter pour la énième fois, elle montre à son chat comment chasser pour jouer. Natalie s’engage à rehausser le bien-être et la santé mentale des étudiants. Elle trouve aussi inconfortable d’écrire à son sujet à la troisième personne, alors elle vous encourage à lui envoyer un courriel pour discuter avec elle. Mais attention, si vous avez des questions sur le sujet LGBTQ+, il se pourrait que vous ne receviez pas de réponse hétérogène 😉

Pour contacter Natalie: nsado072@uottawa.ca 

John Ward

John Ward provient du territoire Algonquin de Kitchi-Sibi. Il est présentement inscrit au programme de doctorat en éducation, se spécialisant de façon holistique au savoir, à l’éthique, aux difficultés d’apprentissage et à la dyslexie chez les peuples autochtones du Canada et des États-Unis. John a passé la majeure partie de sa vie à travailler avec des personnes éprouvant des difficultés d’apprentissage et souffrant de dyslexie, s’engageant auprès des Premières nations pour offrir des stratégies éducatives alternatives s’appuyant sur une compréhension de la culture de ces peuples. Il est un avide sculpteur de bois, d’os et de panaches d’animaux, de même que de confection d’écorce de bouleau. John est reconnu à la Faculté d’éducation pour le partage de son savoir avec les étudiants qui sont passionnés par leur apprentissage.  

Pour contacter John: jward075@uottawa.ca